SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES

SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES
Osez la Révolution Citoyenne!

mercredi 23 novembre 2011

Le square Mercoeur :mes interventions au Conseil Communautaire


Conseil Communautaire du 20 juin 2011
Délibération 35 – Opération d’aménagement de l’espace public Château Feydeau – Bilan de la concertation préalable

Monsieur le Président, Mes chers collègues,

La piétonisation du centre ville de Nantes est une étape essentielle à la poursuite de l’amélioration de son attractivité et de sa qualité de vie. Mais parallèlement à la densification urbaine, le centre-ville doit être plus vert et inclure des espaces boisés pour maintenir la qualité de vie.
L’annonce du projet avait laissé entrevoir un bel aménagement.
Et pourtant le projet présenté lors de l’enquête publique ne répond pas à ces objectifs, pire, on peut faire une croix sur les espaces verts du  square Mercoeur.
De quoi s’agit-il exactement ?
-         La disparition de l’actuel et extrêmement récent Cours Commandant d’Estienne d’Orves, qui longerait dorénavant la ligne de chemin de fer, entrainant nécessairement la disparation de nombreux cèdres,
-         La prolongation de la rue de Strasbourg qui entrainerait la suppression de l’actuelle fontaine,
-         La saignée de l’unique espace vert du centre de Nantes, avec la suppression de nombreux arbres (le chiffre n’a pas été communiqué, les estimations variant de 6 à plus de 250). Les tilleuls, sans doute l’hêtre pleureur et de nombreuses autres essences sont déjà bons pour la scierie,
-         Cette scandaleuse suppression d’arbres, en particulier de la part de la Capitale Verte Européenne, est également mise en œuvre pour la promenade reliant le cœur de ville au château Cour Roosevelt, et autour de la pointe Nord de l’ilot Feydeau, qui sera aménagée à l’instar de la façade Sud, c’est-à-dire sans arbres.

Nous désapprouvons à la fois la méthode de travail et les objectifs affichés par la collectivité.
En effet, aucune coproduction n’est possible et ni les besoins et ni les demandes des riverains ne sont  prises en compte. D’ailleurs dès le 1er juin, lors de la commission Territoire et Proximité, le projet était présenté aux élus de Nantes Métropole, sans qu’aucune remarque de la réunion publique organisée la veille ne soit mentionnée. En effet, d’après le document, il n’y a pas «de remise en cause fondamentale du projet » et  « les principes de l’aménagement présentés sont partagés » par l’ensemble des habitants. A croire qu’aucun membre des services de Nantes Métropole n’a assisté à cette réunion.

Ce projet doit donc être revu, car il ne faut pas sombrer dans le total minéral, mais créer des espaces verts attractifs, favorisant la convivialité. Ce parc est un lieu de loisirs : dimanche prochain 26 juin, a d’ailleurs lieu la  Barbecue Parc Musique.

Nous proposons donc :
-         de ne supprimer aucun arbre,
-         de mettre en place des pistes cyclables clairement identifiées et distinctes des allées piétonnes pour un partage intelligent de l’espace,
-         de conserver l’esprit du square Elisa Mercoeur, c’est-à-dire un parc de quartier ouvert à tous.

Le centre-ville de Nantes est l’affaire de tous les Nantais, mais son aménagement ne doit pas se faire au détriment des riverains. Les Nantais du Groupe « équilibre et démocratie » ne voteront pas ce bilan de parodie de concertation.
Je vous remercie.

Sophie van Goethem
Equilibre et Démocratie

mardi 8 novembre 2011

bonjour à tous, habitants de la métropole nantaise,  du territoire régional ou national,

J'ai le grand plaisir de vous accueillir sur mon blog.

Ce démarrage est important pour moi, il va ma permettre de m'adresser directement à vous, avec un outil moderne.J'ai souhaité pouvoir le faire en complément des outils de communication que j'utilise avec le groupe Ensemble pour Nantes , groupe d'opposition municipale à Nantes dont je fais partie.

je souhaite, dans la mesure de mes nouveaux moyens de communication, discuter avec vous des sujets actuels de l'agglomération.Cela me permettra de mettre en ligne mes sujets d'interventions au conseil municipal de Nantes et au conseil communautaire de Nantes Métropole. Je compte aussi , au gré de l'actualité, vous faire part de mes réflexions. Le mot d'ordre sera toujours d'avancer dans la critique. L'opposition systématique n'apporte rien, les projets d'opposition doivent être  constructifs, toujours pour le bien public  . 
Alors, Construisons en gardant le sourire....