SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES

SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES
Osez la Révolution Citoyenne!

mardi 20 mars 2012

la belle histoire du Chronobus: les dessous d'une enquête publique...

Le Chronobus , grand projet nantais, bouleverse déjà certaines entrées de la ville, et se préparer à transformer d'autres secteurs en chantiers permanents.
ûn exemple parmi tant d'autres est celui de l'enquête publique concernant la ligne 22 transformée en C6 qui a pris fin le 2 mars 2012(pour information, d'autres lignes , telles que la 56 ,future C3) ne feront pas l'objet d'une enquête publique, la loi ne l'imposant pas - tant pis pour la concertation à nantes - ce sera bientôt la surprise pour les habitants...)

la question posée est l'intérêt général de ce projet:
La ligne 22 se transforme en ligne C6  Chronobus : les bus seront colorés en violet pour être reconnaissables (900.000 euros votés le 10 février dernier)
L’ensemble du projet Chronobus (7 lignes transformées) atteint aujourd’hui une prévision de 64 millions d’Euros.

Aucun élément aujourd’hui ne motive le bouleversement des quartiers :
Aucun habitant rencontré ou témoignant lors de cette enquête ne se plaint de difficulté lors de l’utilisation des lignes 22 et 56.
 Aucun argument lié au projet ne motive la dépense des fonds publics prévus.

1°/les stationnements sont supprimés :
Aujourd’hui est dénombré entre 45 et 50 automobiles stationnées sur les boulevards Jean Ingres et Paul Chabas sans aucun problème.
 Dans le projet :
Le projet, par un tour de passe-passe, estime que ces stationnements des habitants devant chez eux, sont illicites et ne comptent donc pas.
L’idée véhiculée est de libérer ces boulevards des automobiles pour un « meilleur environnement »
Et la solution proposée est d’aller stationner dans les rues avoisinantes, qui sont aujourd’hui calmes et apaisées, et qui doivent devenir des parkings organisés !!!
Certaines rues ont donc droit à un meilleure environnement, d’autres sont « condamnées » pour recevoir les véhicules des premières !

 Aucune étude sur les projets immobiliers du quartier : le Plaza (45 appartements) et les constructions supplémentaires dans la cité Joncours.
Aucune étude faisant apparaître les activités impactées : commerces, maison médicale
où est l'intérêt général?


2°/L’arrêt de bus ligne 22(C6) et ligne 56 sur le rond-point Poincaré qui a été construit il y a peine quelques années à l’entrée du parc de Procé est neuf. Il permet l’arrêt des bus sans impact sur la circulation : chacun y trouve sa place, la circulation là aussi est « apaisée », fluide.
 Dans le projet :
Cet arrêt récent va être détruit et déplacé de quelques mètres le long du parc de Procé. Ce déplacement nécessite le déclassement d’espaces boisés du Parc de Procé, pour n’apporter absolument aucun service supplémentaire aux usagers :
Où est l’intérêt général ?

3°/ les piétons sont oubliés totalement : ils devront « partager l’espace » (je cite le vice président aux déplacements de Nantes métropole) avec les vélos.
Ce qui pose obligatoirement des problèmes de sécurité !