SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES

SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES
Osez la Révolution Citoyenne!

lundi 4 février 2013

La " belle histoire du chronobus, feuilleton en plusieurs actes " (Ou : Histoire sans fin ...?)

En ce début d'année, pour notre soirée des vœux à nos sympathisants,j’ai choisi ce thème comme un exemple révélateur de la gestion de la majorité socialiste à Nantes et Nantes Métropole
En effet, depuis plus de 2 années, le quotidien des nantais est bouleversé par choix politique - Politique au sens "Chose publique"-
nous parlons ici de la Politique des transports, avec l’exemple des Chronobus
Le Chronobus, je cite : "ce sont 10 nouvelles lignes de bus à haut potentiel de services ", Pour un budget de 65 millions d’Euros
Avec une amplitude horaire plus importante (dommage pour les autres lignes…), 

Plus rapide (d’où les travaux),


En réalité, ce sont des lignes de bus déjà existantes pour la plupart, dont on a changé la couleur et le nom pour « moderniser »(C1 ligne 21, C6 ligne 22 …)
L’objectif est simple et admis par tous : améliorer le transport collectif en ville


Mais les méthodes sont critiquables : ce sont en effet des choix politiques faits à chaque niveau:
-choix de la suppression de l’automobile en ville ("les carrosses" pour certains...)
- choix des lignes à transformer : très centralisées, souvent en doublon dans certains quartiers - choix de simulacres d’informations en réunions :
où les plans de travaux sont inexacts
où les élus donnent des leçons aux habitants pour laisser leur voiture au garage et viennent en réunion avec une automobile,
Où l’on apprend que les entreprises sont déjà choisies pour démarrer les travaux ;
 

-mais aussi choix politiques sur les travaux à effectuer :
*Destruction d’un bois, bouleversement d’un secteur vert au lieu de passer dans la voie la plus proche, (Saint-joseph de Porterie),
*Circuits de circulation sans réflexion ni contrôle (photo déviation barrée)
*Suppression d’arrêts (rue Lamartine, arrêt les roses, boulevard louis-olivier Merson et auguste pageot : arrêts Anatole France et équipement)


 

*Déplacement d’arrêts de quelques mètres ! (exemple rue Delacroix, abri bus devant la porte des habitants (photo ouest-France)


-Choix de Suppression d’autres lignes de bus considérées comme accessoires
Ligne 79 au bois Raguenet à Orvault, (pétition de 2500 personnes non prise en compte), ligne 24, ligne 23 détournée pour raison de campagne électorale…etc.


-heureusement les Enquêtes publiques existent ! : Mais malgré les pétitions, le refus global du projet constatés par les commissaires enquêteurs…la conclusion est toujours l’Intérêt général (de qui ?)


Résultat :Lancement en octobre 2012 est » raté «
 
Alors faisons nous aussi de la politique !!!
 
SI nous étions à l’exécutif de la Ville, nous aurions agi en facilitateur du quotidien des Nantais.
Nous aurions choisi la méthode de l’expérimentation que nous proposons depuis de nombreuses années: Pourquoi ne pas essayer un programme sur une ligne ? 

Pour des Coûts moindres,
Avec Retour d’expériences sur ce qui fonctionne et ne fonctionne pas,!
Avec une véritable consultation des habitants
Oui, il est possible d’agir en respectant les habitants, en facilitant tous les modes de déplacement sans dogmatisme.


C’est un choix POLITIQUE ! Bonne année Politique ! à Tous.