SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES

SOPHIE, LA CHANCE pour NANTES
Osez la Révolution Citoyenne!

vendredi 21 avril 2017

Présidentielle : les programmes pour l'enseignement supérieur des candidats en "on"

http://www.groupejeanpierrevernant.info/#Programmes
 
Le groupe Jean-Pierre Vernant réunit 59 universitaires proches de la gauche de gouvernement, et exerçant les fonctions de Biatss, d'enseignant-chercheurs et de chercheurs dans des universités Parisiennes.

" Il faut se rendre à l’évidence: l’Université n’est même pas un problème. Ni les politiciens, ni les journalistes n’y ont leurs enfants : dans leur écrasante majorité, ils ne la connaissent pas et ne souhaitent pas la connaître. 2,5 millions de jeunes adultes dans le supérieur, dont 1,6 millions à l’Université, et pas la moindre question sur l’ensemble des entrevues accordées par les aspirants au trône républicain. Aussi,  ferons-nous preuve d’un soupçon de bienveillance pour les programmes électoraux qui témoignent d’une attention à l’Université et à la recherche."

Ce groupe a fait un travail de recherche sur les Programmes électoraux pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche des candidats en “on”. Des a priori très forts, bien entendu, mais de nombreuses sources très intéressantes pour ceux qui ont le courage de lire...

où on apprend de M. de RUGY , notre député "multicolore" ,  est pressenti comme Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.....en effet, j'ai admiré son positionnement à ce sujet ces dernières années....(je plaisante évidemment) 

 un exemple des éléments de ce blog: sur   MACRON: "Assistant éditorial (correcteur d’épreuves) de l’ouvrage La Mémoire, l'histoire, l'oubli (Seuil, 2000), il se présente encore comme assistant de Ricœur – qui a pris sa retraite universitaire en 1981 quand M. Macron avait 4 ans – ayant entretenu de longues conversations philosophiques d’égal à égal avec celui-ci [15]. Chacune de ses tirades “philosophiques” suffit à démontrer que son DEA n’a laissé que de vagues traces mal digérées [16]." 


[16] M. Macron, dans ses phases messianiques, s’est fait une spécialité d’énoncés du type : “J'ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s'ancrer dans de l'immanence complète, de la matérialité” http://www.lejdd.fr/Politique/Emmanuel-Macron-confidences-sacrees-846746
qui alternent avec une rhétorique “indie mystique” sur la transsubstantiation et la libération d’”énergies”.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire